Rivages

Publié le par Leroux Jacques


De Belle-Ile à la baie de Somme en passant par le Trégord, la baie du Mont Saint-Michel et la côte d'Albâtre ; autant de rivages singuliers propices aux récits des plus poétiques aux plus fantastiques.

 

"Le soleil se couchait. C'était l'heure où les ombres sont longues. Les rochers semblaient plus grands, les vagues plus vertes. On eût dit que le ciel s'agrandissait et que toute la nature changeait de visage."
 Gustave Flaubert

 


"Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages
Dans la nuit éternelle emportés sans retour
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour."

Alphonse de Lamartine

 


Le 3 décembre 1746, le "Prince de Conty" se perd à la côte sauvage. On dénombre 140 victimes. Le vaisseau de la Compagnie des Indes revenait de Chine avec une cargaison de soieries, de thé, de café, de cacao, de bois précieux... et de lingots d'or !...
Alors, la côte de Bornor se transforme en souk. Les soieries rincées à l'eau douce, sèchent sur la lande qui ne connaîtra jamais plus une parure aussi chatoyante..."
 

Nicole et Louis Garans
 


"De place en place, cette grande ligne de rochers blancs s'abaisse brusquement, et une petite vallée étroite, aux pentes rapides couvertes de gazon ras et de joncs marins, descend du plateau cultivé vers une plage de galet où elle aboutit par un ravin semblable au lit d'un torrent."
Guy de Maupassant


Du 9 au 27 novembre 2009, Rivages fera l'objet d'une exposition à la Mairie Annexe de Sanvic.
Le vernissage aura lieu le 13 novembre prochain à partir de 16 h 30.
Vous serez les bienvenus.

 

 

APRES SANVIC....

 

La période qui suit une exposition, si modeste soit-elle, est toujours un moment particulier. Il s'agit de faire le point non seulement sur l'exposition elle-même mais aussi sur les conditions matérielles, l'accueil, la fréquentation et les impressions écrites ou verbalisées par les visiteurs... Et puis c'est aussi le moment de prendre un peu de "recul" sur son travail, de mesurer le chemin parcouru et celui qui reste à suivre si tant est que l'on puisse concevoir la fin d'une telle démarche.

La mairie annexe de Sanvic est édifiée dans un parc où il fait bon se promener pour oublier quelques temps les bruits et les tracas de la ville toute proche et trouver un peu d'apaisement. Les locaux : un rez-de-chaussée assez vaste, correctement éclairé et le grand escalier conduisant au 1er étage doté d'une large baie vitrée côté ouest ; mettent en valeur l'exposition.
Un accueil sympathique des agents municipaux (parmi lesquels M. Philippe Legall) toujours disponibles sur le plan administratif et même pour aider à l'installation ou servir les rafraîchissements lors du vernissage...


Par contre, le public est relativement restreint puisque, en dehors des personnes invitées au vernissage, des amis et connaissances, ce sont les usagers des services municipaux qui viennent effectuer des démarches d'état civil et pas nécessairement voir de la peinture... Ce qui ne veut pas dire que ces derniers se désintéresssent de ce qui est accroché aux murs : il leur arrive de laisser un petit mot sympathique...

Il faut rappeler que l'accrochage est gratuit mais fait l'objet d'une convention d'occupation des locaux avec les services de la Mairie du Havre et nécessite que les tableaux soient assurés.

En résumé, un lieu à retenir pour présenter son travail dans de bonnes conditions.


Les aquarelles et pastels de "Rivages" peuvent être vues dans la rubrique "pages" en page d'accueil.

Rivages

Publié dans Thèmes d'expo

Commenter cet article