Wassy, suite et fin... ?

Publié le par Leroux Jacques

Voilà déjà plusieurs semaines que le festival est terminé.

Le temps passe vite non ?

Quelqu'un a dit :"Après la musique de Mozart, le silence qui suit est encore de mozart !" Autrement dit : "après le festival, c'est encore le festival !"

Je me suis senti un peu comme chez moi. Un accueil simple et chaleureux. Des organisateurs et bénévoles attentifs aux exposants et aux visiteurs. En arrivant, tout naturellement guidés par Nicole, les plus grands (en taille) ont aidé les plus petits à accrocher leurs aquarelles... Le reste s'enchaîne tout aussi naturellement avec les autres exposants.

Et puis la soirée du 13 ! Un repas ponctué de rires, d'histoires et de situations plus drôles les unes que les autres. Parle-t-on peinture ? Je ne m'en souviens pas bien mais était-ce le plus important à ce moment-là ?

Puis la suite du festival : rendre visite aux autres dans les différentes salles, rencontrer le public dans la halle ou à l'extérieur, faire une "démo" sans prétention, poser de la couleur pendant une demie-heure ou trois quarts d'heure, puis parler, échanger avec les uns ou les autres pendant une heure ou deux !

Je me souviens du vendredi après-midi, devant la halle, installé sur un banc pour une "démo"... Un couple vint à passer, s'arrête, regarde... On parle pigments, papiers, techniques, sujets, puis, sans trops savoir pourquoi, les deux personnes évoquent leur famille, les enfants qu'ils ont adoptés (4, je crois) désormais adultes, chacun étant atteint d'un handicap léger. Ils sont maintenant insérés comme on dit ou en voie de l'être... Je me souviens de leur fierté, de leur amour dans le regard et de leur modestie dans l'attitude. Un très beau tableau de famille en quelque sorte...

Emotions, rencontres, rien que de l'Humain au fond !

Merci à Nicole, Anne marie et au jury d'avoir sélectionné mon travail pour me permettre de vivre ces moments-là. D'avoir découvert votre région, la vallée de la Blaise, ses paysages et ses fonderies...

Surtout ne lâchez rien, c'est un beau festival...

Et puis, j'ai rencontré "des maîtres" aquarellistes tels : Françoise Amet, Théo Sauer, Catherine Mithouard, Ann Larsson Dahlin, Valérie Przybylek, Colette Simoens, Nicole Zeimet, Fernand Lamy, Jean Forget, Jean Louis Galy, Jacques Bouquet et tous ceux que j'oublie. Ils me montrent le chemin qui me reste à parcourir...

Ci-dessous : quelques liens à consulter pour voir leur travail.

Wassy, suite et fin... ?Wassy, suite et fin... ?
Wassy, suite et fin... ?Wassy, suite et fin... ?
Wassy, suite et fin... ?Wassy, suite et fin... ?
Wassy, suite et fin... ?Wassy, suite et fin... ?Wassy, suite et fin... ?

Publié dans Festivals

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

claude carretta 12/10/2013 12:10

Je partage cette page sur Facebook ! Rien que du bonheur ! Claude

christine M.W 22/08/2013 12:13

Coucou Jacques,
Je partage entièrement ton ressenti...
L'aquarelle en partage, mais pas uniquement, c'est cela qui est magique.
Quels bons moments, quelles belles rencontres! Et comme tu le dis si bien
quel accueil chaleureux!
Au plaisir de te revoir peut-être à Wassy ou ailleurs?
Christine Mathis-Wehrlen