Gaillon 2011

Publié le par Leroux Jacques

Visiter de vieux ateliers, des greniers nous ramènent parfois dans un passé pas si éloigné...

L'été dernier, à l'occasion d'un séjour dans le Jura, nous découvrons une fabrique de faux fermée depuis plusieurs années, ouverte au public.

Pour énergie, cette usine artisanale utilisait la force hydraulique du cour d'eau auprès duquel elle a été construite. La force motrice ainsi captée était répartie dans tous les ateliers par des systèmes mécaniques complexes pour faire fonctionner les soufflets des différentes forges ou actionner des marteaux imposants et très bruyants,...

On imagine tout un monde au travail en vareuse bleue, s'interpellant à tue-tête pour couvrir le bruit des machines, cigarette au bec, casquette vissée sur le sommet du crâne....

 

 Bétonneuse - 39.5 x 29.5

Les greniers racontent aussi des histoires passées. Elles s'écrivent dans tout un bric-à-brac que l'on y entrepose en se disant qu'un jour, on pourra s'en servir... Ce sont des lieux qui sentent la poussière et l'oubli. Se promener dans le grenier de la grand-mère, c'est faire un voyage dans les histoires familiales, refaire connaissance avec ceux, la plupart du temps disparus, qui sont les sujets d'anecdotes dramatiques ou drôles. 

   Poutres apparentes - 39.5 x 29.5

C'est à partir de ces deux thèmes principaux et... quelques aquarelles plus loin que j'ai envoyé ma candidature à Aquarell'Eure. Elle a été retenue pour le festival régional qui se tiendra à Gaillon du 28 mai au 5 juin 2011. Le festival international se tiendra bien entendu la même semaine.

Pour toutes les informations, consultez le blog ouvert par l'association ADAGGE :

  affiche aquarell'eure 9 small

 

 

 

 

 

 

Publié dans Festivals

Commenter cet article