Dessins et croquis à La Réunion

Publié le par Jacques Leroux

En novembre 2019, un voyage de 3 semaines à la Réunion m'a permis, avec les feutres et les crayons "aquarellables"  de prendre du temps pour capter quelques aspects de l'île, ses couleurs, ses volcans, les jardins, les cases créoles… C'est un voyage que j'avais déjà accompli en 2011 et cette dernière escapade m'a permis de redécouvrir en quelque sorte ce pays et particulièrement l'esclavage. Dans un prochain article, j'écrirai quelques notes et incluerai quelques croquis sur "La vie quotidienne des esclaves chez Mme Desbassayns" près de Saint Gilles les Hauts...

La Réunion est une île de l'Ouest de l'océan Indien dans l'hémisphère sud ainsi qu'un département d'outre-mer français . D'une superficie de 2 512 km2, La Réunion est située dans l'archipel des Mascareignes à 172 km à l'ouest-sud-ouest de l'île Maurice et à 679 km à l'est-sud-est de Madagascar. Il s'agit d'une île volcanique créée par un point chaud : culminant à 3 071 m au piton des Neiges. Le piton de la Fournaise, situé dans le Sud-Est de l'île, est un des volcans les plus actifs du monde. Elle bénéficie d'un climat tropical d'alizé maritime et est située sur la route des cyclones.

Sur les pentes du Piton des neiges puis dans les zones humides une fleur (dont j'ignore le nom) et un crapaud solitaireSur les pentes du Piton des neiges puis dans les zones humides une fleur (dont j'ignore le nom) et un crapaud solitaire
Sur les pentes du Piton des neiges puis dans les zones humides une fleur (dont j'ignore le nom) et un crapaud solitaireSur les pentes du Piton des neiges puis dans les zones humides une fleur (dont j'ignore le nom) et un crapaud solitaire

Sur les pentes du Piton des neiges puis dans les zones humides une fleur (dont j'ignore le nom) et un crapaud solitaire

La Réunion devient, sous le nom d'île Bourbon, une escale de la Compagnie Française des Indes à partir des années 1710 puis une véritable colonie pratiquant la culture du café. Devenue une société de plantation (Canne à sucre), elle passe sous le contrôle direct du roi de France dans les années 1760. L'île connaît une crise économique rampante à compter des années 1870. Elle devient département français en 1946 (code départemental 974). Son tissu productif reste structurellement fragile et fortement dépendant de la France métropolitaine. Le premier secteur économique de l'île est aujourd'hui le tourisme. La population était, en janvier 2015, d'environ 851 000 habitants, principalement concentrés sur les côtes où se situent les principales villes dont Saint-Denis, le chef-lieu.

Quelques croquis entre Saint Leu et Le TamponQuelques croquis entre Saint Leu et Le Tampon
Quelques croquis entre Saint Leu et Le TamponQuelques croquis entre Saint Leu et Le Tampon

Quelques croquis entre Saint Leu et Le Tampon

De la cascade à Cilaos et quelques cases...De la cascade à Cilaos et quelques cases...
De la cascade à Cilaos et quelques cases...De la cascade à Cilaos et quelques cases...
De la cascade à Cilaos et quelques cases...De la cascade à Cilaos et quelques cases...

De la cascade à Cilaos et quelques cases...

La démographie locale se caractérise par la jeunesse des habitants et leurs origines variées, à la fois européennes, ouest-africaines, est-africaines, malgaches, indiennes, annamites, malaises et chinoises. Cette diversité influence la culture réunionnaise caractérisée notamment par sa langue, le créole réunionnais, sa cuisine ou encore sa musique (séga, maloya…).

Publié dans Sur le motif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article